adm

hithit

NAVIGATION

QUI SOMMES NOUS

PROPOSER
UN VISUEL

 

site de passionnés du grafisme 0 :PRO/COM - ART - TOUS

<<< précédent //-- ............................................................................../-/suivant >>>




Merci à Adrien Fournier qui nous fait découvrir cet auteur merveilleux qu'est Dominique Da Cruz, qui prend un heureux plaisir à animer un petit personnage à l'inspiration Walt Disneyenne, la bien nommée PUCINE.

En effet, j'écris "inspiration" et non pas copie, car PUCINE apporte une certaine valeur ajoutée au genre niais du dessin animé américain. Contemplons cette illustration qui n'est qu'un exemple parmi les innombrables dessins et planches du créateur.

Premièrement, qu'est ce qui nous choque ? Pucine est MOCHE. Et oui. Elle a un gros nez tout noir qui se fond dans ses pupilles, porte un hideux mascara bleu de vieille femme, ainsi que la paire de gants bourgeois, sans parler de cette coiffure improbable qui n'exprime rien d'autre que le port d'une perruque vulgaire. Une robe rose ras-la-fouffe, et malgré ces exagérations de la féminité, on lui constate des seins qui pendent, sans parler des espèces d'orteils-moignons qui lui servent de pieds : Pucine n'est physiquement pas dissociable d'une ancienne danseuse de cabaret sur le retour. Là ou ça devient intéressant, c'est que l'auteur à volontaire donné à son héroïne un nom à consonnance "Pucelle", tout en la plongeant dans un monde walt disneysque (il n'a d'ailleurs pas hésité à copier coller panpan sur le tableau) et joue ainsi avec brio sur la dualité enfant / pute défraichie - dualité qui habite toute femme.

Donc sous cette perturbante confrontation, on constate sur son site qu'il destine son travail principalement aux enfants - belle initiative qui va à l'encontre des des dessins animés emprunts de niaiserie mais aussi des magasines féminins , prônant la femme parfaite - improbable - en ramenant les enfants sur terre et en leur jetant à la gueule la laideur du monde, tout en les consolant en plongeant notre Pucine dans son univers hallucinatoire qui symbolise avec justesse la douce anesthésie de l'alcool et des médicaments qui apaiseront cette douleur de l'existence.

Bravo Dominique, cette sage lucidité permettra à nos chères petites têtes blondes de ne pas se voiler la face sur le monde, et d'une certaine manière, c'est par ce genre d'éducation que l'humanité entière progressera.


http://ardkor.org/hit-grafisme/index.php?bite=205

JUMP STYLE TO THE PAGE

246 - 232 - 231 - 210 - 208 - 205 - 203 - 191 - 190 - 188 - 185 - 181 - 180 - 179 - 178 - 177 - 176 - 175 - 174 - 173 - 168 - 164 - 163 - 159 - 157 - 156 - 155 - 154 - 151 - 149 - 145 - 144 - 143 - 140 - 139 - 138 - 137 - 136 - 135 - 134 - 133 - 132 - 127 - 126 - 125 - 123 - 121 - 45 - 44 - 43 - 41 - 40 - 39 - 37 - 31 - 29 - 27 - 26 - 23 - 22 - 21 - 20 - 19 - 18 - 17 - 15 - 14 - 13 - 12 - 11 - 10 - 9 - 8 - 7 - 5 - 4 - 2 -

 

le grafisme à l'état pur